Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Alger 26 mars 1962, massacre de la rue d'Isly

    Il y a 60 ans se jouait à Alger l'une des pages les plus sombres de l'État français : le massacre de la rue d'Isly.

    Quand l'armée française tire sur des manifestants pacifistes en faisant 87 victimes et plus de deux cents blessés, ne s'agit-il pas d'un assassinat collectif d'État?

    « Quatre-vingt-sept Français tués dans le dos, alors qu’ils s’enfuyaient, par des balles qui se voulaient françaises. Tous les témoins s’accordent à dire que le feu a duré plus de trois quarts d’heure et c’est beaucoup pour un réflexe que l’on voudrait nous faire croire d’autodéfense de la part du service d’ordre. (extrait du site officiel "www.Alger26mars1962.fr" à la mémoire de Philippe Gautier et des morts du plateau des Glières) »

     

    Lire la suite