Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Littérature

    Trois romans à découvrir :
     
     
     
    « Au Bord des Cendres »

    L’histoire :

    Un récit attachant, poignant, une histoire magnifiquement racontée.

    COUV_cendres_LNA.jpgNovembre 1994. Vincent, meurtri par la vie, part à la recherche de sa grand-mère, Valentine, perdue depuis juin 1944. Il finit par la retrouver dans un hôpital psychiatrique. Commence alors un étonnant voyage dans le temps, entre 1936 et 1944.
    Une saga familiale conduite par les destins croisés de deux sœurs, Valentine et Susie.
    Une chronique villageoise, entre bonheurs et souffrances, entre amour et trahison, au cœur d'une époque mouvementée et sombre, celle du régime de Vichy, de l'Occupation et de la Résistance.
    Une galerie de personnages authentiques... un crescendo captivant et un dénouement bouleversant.

    Un roman magistral plébiscité par un comité de lecture grand public...

    "L'auteur a réussi à faire d'une histoire mainte fois présentée un véritable récit en forme de poupées gigognes, une reconstruction éblouissante  et un suspense haletant qui monte en puissance tout au long du livre"
    Laurent, 35 ans, Loire Atlantique

    "Un exploit de parvenir à ce qu'une multitude de personnages marque à ce point l'esprit du lecteur. Du beau boulot" Danielle, 38 ans, Essonne

    "Ce livre est le meilleur que j'ai lu depuis un bon moment. Tout y est : l'histoire, le style, le rythme... À lire et méditer pour les générations qui n'ont pas connu cette période de notre histoire"
    Françoise, 53 ans, Gironde

    "Un livre excellent, qui a su m'attendrir aux larmes !" Patrice, 43 ans, Haute Garonne

    "Beaucoup d'aspects psychologiques, beaucoup d'émotion. Amour, jalousie, horreur, trahison, tout y est"
    Christine, 46 ans, Loir et Cher

    Roman de l'été 2009. Le gagnant du Grand Prix Femme Actuelle.
    Jean-François Bouygues, 44 ans, habite dans le Sud-Ouest de la France. Ancien élève du Cours Florent, et passionné de cinéma et de théâtre, "Au bord des cendres" est son premier roman.

    Son format : 13,5 x 21 cm / 520 pages

    Date de parution : 13 mai 2009

     

    « Personne ne Bouge, Police ! »

    est une comédie policière


    L'histoire :
    Adolf de La Ponce-Cadourg, richissime financier septuagénaire, est assassiné dans sa villa d'Auteuil. Deux agents de Police, le commissaire Gilles Haurey et l'inspecteur Marco Roedam, medium_castel_rey.jpgse chargent de l'enquête lorsqu'un mystérieux individu dénommé Nestor Pignon surgit tout à coup en prétendant être l'assassin. Cependant le commissaire Haurey se refuse de céder à la facilité et considère néanmoins tous les occupants présents à l'heure du crime comme des suspects en puissance : l'épouse de la victime, Mariette, 30 ans, fatale et démoniaque; Paul Trousscohl, artiste raté et amant de la jeune veuve; Clovis de La Ponce-Cadourg, petit-fils maudit du défunt; Virginie Rupt, amie cupide de Mariette; son mari, Sébastien Deyley, fougueux et arriviste; sans oublier Richard Landolfy, l'homme de main de la victime. Lorsque Nestor Pignon se met à semer la confusion, la situation évolue alors de telle sorte qu'à grands coups d'accusations et de règlements de compte personnels, tout ce beau monde va se suspecter et finir par s'accuser en se désignant les uns les autres comme unique et véritable meurtrier, et ce, jusqu'au dénouement final.

     

     

    « À côté de vivre »

     

    L'histoire ne peut être à ce jour totalement dévoilée, mais voici un premier aperçu :

    medium_vivre.jpg

    Endo était en plein tournage du film dont toute la presse cinématographique parlait, pour être le film le plus attendu de l’année, réalisé par le metteur en scène le plus en vogue du moment : l’histoire simple et belle d’un amour impossible et dont le sacrifice de l’héroïne redonne la vie à son héros. Le film avait pour titre « À côté de vivre » et le sens de ce titre pouvait être illustré par la citation suivante, « À côté de vivre » veut dire « vivre à côté de la vie »